Revenir sur la communauté de communes XXL du Sundgau

Le sujet ne semble pas communal au premier abord… Pourtant, si l’on y regarde bien, nous devrions nous faire du souci. Désormais dans ce grotesque Grand Est, le Sundgau est considéré comme la banlieue – forcément très riche – de Bâle et nous sommes si éloigné de Metz et Nancy (où tout se décide) qu’il n’y a rien à attendre de cette structure… qui nous coûte pourtant beaucoup.

La loi NOTRe et la fumeuse loi n° 2015-991 du 7 août 2015 créant les communautés de communes XXL ont engendré une véritable spoliation de Waldighoffen. En effet, alors qu’Ill et Gersbach était la communauté de communes qui avait le plus de compétences pour le meilleur prix, nous avons été obligés de nous fondre dans la comcom XXL du Sundgau qui a éloigné les centres de décisions… Bourg centre d’une comcom performante, Waldighoffen est devenu un village parmi d’autres dans une communauté de communes dont on peine à comprendre l’intérêt, mais dont on mesure les coûts… et les distances ! 

Ainsi, alors que nous avons consenti de lourds investissements pour la zone du Weldom et de feu le Super U, c’est désormais la Communauté de communes du Sundgau, qui a récupéré la compétence économique de nos communes et qui encaisse par conséquent les impôts et taxes sur les entreprises que cette zone génère. Pourtant, ce sont bien les habitants de Waldighoffen qui remboursent les crédits faits pour aménager la zone ! En terme juridique, ça ressemble assez à une spoliation. Pourquoi personne n’a rien dit, personne n’a été informé ?

La communauté de communes d’Altkirch, surendettée et sous contrôle de la Cour régionale des comptes, elle, par contre, s’en tire bien. C’est nous, désormais, qui contribuons au remboursement de sa gigantesque dette par l’augmentation constante des taxes foncières sur le bâti et le non bâti. Ils ont les bâtiments, mais c’est nous qui les payons. Le « lissage » est prévu sur 10 ans. Pendant cette durée, notre taxe va progressivement augmenter, tandis que celle des habitants de la comcom surendettée baisse.

Souvenez-vous des panneaux « Halte au racket fiscal » qui avaient fleuri quand Hirsingue avait rejoint la comcom d’Altkirch et que ses habitants, pour qui rien n’avait été « lissé », se sont pris le coup de bambou fiscal. La leçon a été retenue… plutôt que de remettre la fusion en question, il a été préféré d’opter pour un lissage sur 10 ans… histoire ne pas revoir fleurir des panneaux qui font tache au bord des routes.

Pas convaincu ? Regardez vos avis d’imposition…

Nous sommes juste bons à payer beaucoup plus qu’avant en espérant que les élus d’Altkirch veuillent bien nous laisser quelques miettes.

Pourtant, on pouvait lire dans le programme 2014 de M. Schielin que « l’assiduité des délégués renforcera l’image, le poids, l’influence de notre commune au sein des différentes structures, ceci dans une démarche de coopération positive ». On voit effectivement au quotidien comment l’assiduité de nos délégués a renforcé l’image, le poids et l’influence de notre commune :

  • Non contents de nous faire plumer, nous n’avons plus un accès illimité à la déchetterie,
  • plus d’accueil du public à notre ancienne comcom,
  • nous devons nous déplacer à Ferrette ou Altkirch pour les problèmes relevant de la comcom (par exemple récupérer un badge d’accès à notre déchetterie),
  • et surtout, nous ne décidons de plus rien. 
  • Nous disposons de seulement deux délégués (sur 89 !)et nous n’avons aucune vice-présidence. 

Force est de constater que nos élus n’ont pas été d’ardents défenseurs de l’intérêt général de Waldighoffen, ils n’ont même pas pris la peine de nous informer du hold-up en cours. On n’ose pas imaginer ce que cela aurait été si « l’assiduité des délégués n’avais pas renforcé l’image, le poids et l’influence de notre commune… »

Faut-il réellement tout accepter sans réagir ? À nous encore de faire preuve de résilience et de nous adapter à cette nouvelle donne en imaginant des moyens de contourner ces contraintes sans cesser de dénoncer les conséquences néfastes de cette comcom XXL et de tout faire pour en sortir.

Ce combat, nous ne le mènerons pas seuls. De nombreux habitants des communes de notre ancienne comcom se plaignent… des alliances se feront. Ces grandes régions comme ces comcoms XXL finiront par imploser si nous ne renonçons pas.

« Projet d’avenir pour Waldighoffen »